Les Panama Papers

J'aurais pu titrer : "fraude ou genie fiscal ?"
Parce qu'au fond il s'agit de ça. C'est du genie à la limite de la fraude. Etre assez intelligent pour rester dans la legalité. Ne jamais basculer. Tout est là. Utiliser les artifices fiscaux qui permettent de payer le moins d'impot :
- Amortissements comptabilisés en période deficitaire ;
- Déficit reportable ;
- Remboursement de TVA supportée par les sociétés exportatrices qui ne peuvent la deduire ;
- Et j'en passe.
Tout est légal.  Juste une bonne connaissance de l'armada fiscal ingénieusement utilisé pour payer l'impôt dû. Pas plus. Pas moins. Surtout pas l'impôt de l'ignorance ! Rien de mauvais jusque là. La multinationale par contre, va utiliser d'autres artifices à la hauteur de son caractère international. Notamment faire basculer des profits d'un pays à un autre pour beneficier des havres qu' offrent  la législation des paradis fiscaux. Nous voilá en plein dans les PARADIS PAPERS ! Ce qui est illégal ce n'est pas d'investir dans des paradis fiscaux. Ce qui est illégal c'est d'utiliser des artifices comptables pour effectuer de fausses  déclarations fiscales dans un pays au profit de filiales installées dans des pays dont la législation est plus favorable.
Il faut noter que le plus souvent,  le bénéfice minoré dans un pays à fort taux d'imposition est majoré dans la déclaration fiscale déposée dans le paradis fiscal. Donc souvent le bénéfice avant impôt consolidé de la multinationale est "exact". Ce qui est faux, c'est l'impôt mondial. Plus précisément l'impôt consolidé qui permet ainsi de majorer le bénéfice mondial après impôt... surtout à distribuer...Je veux dire les dividendes. ..celles qui sont payées ...waw, tu n'as pas encore compris ?... l'argent qui est empoché chaque année par chaque associé de la multinationale... voilá, les riches savent s'enrichir. Voyons toi aussi,  sinon ils ne seraient pas devenus riches. Tu vois,  Je parle lá de gros sous ! Pas du sahélien ! Dollars... euro...livre sterling...
Voilá, c'est cette soustraction à l'impôt qui est à la base des fameux PARADIS PAPERS qui défraient la chronique de la presse internationale.


Papa Samba COULIBALY
Expert comptable
President de L'U.E, l'Université de l'Enterprise.